6 janvier 2021

La fête de l’Epiphanie est un récit qui affine le regard.
L’étoile de Bethléem est une Bonne nouvelle qui nous rappelle le chemin d’incertitude, de nuit qui avait conduit les mages à la découverte d’un Dieu plein de surprises. C’est un Dieu qui n’est pas seulement promesse mais qui accepte de manifester sa miséricorde et son humanité. Les mages viennent rencontrer ce Dieu qui se donne et qui reçoit. Après avoir offert leurs cadeaux à l’Enfant-Dieu, les mages s’en retournent chez eux par un autre chemin, et non plus celui d’Hérode, car leur cœur est déjà illuminé.
L’humanité en marche vers le Royaume de Dieu commence là où l’histoire des mages s’arrête. La rencontre avec Dieu donne à notre intelligence d’abondantes lumières qui illuminent notre foi en Lui. Mais il arrive que notre chemin soit obscurci par les vicissitudes de la vie. Là, la clarté de l’étoile de Bethléem ne brille plus à notre regard, et la clarté intérieure de la foi s’obscurcit dans notre âme. Nous cessons ainsi d’être des signes vivants de Jésus-Christ pour nos frères et sœurs. La clarté de Bethléem nous illumine pour devenir un évangile en acte qui se déroule en trois moments clés  : “Bienveillance – Délicatesse – Proximité” (Mgr. Jean-Yves Nahmias).
L’Epiphanie nous permet aujourd’hui de donner de l’espérance à l’humanité confrontée à la crise sanitaire actuelle. Au début de cette nouvelle année, nous sommes appelés à devenir un signe qui éclaire l’intelligence et qui bouleverse le cœur. Si Jésus se manifeste à nous c’est pour qu’à notre tour nous nous manifestions aux autres au travers d’une charité plus inventive et d’une sollicitude de proximité.

Puisse cette prière nous inspirer la confiance en Dieu ” Seigneur, si tu veux m’attendre encore. Je serai le quatrième mage. Parti de nulle part…Parti sans étoile aux cieux. Pour un voyage au bout du temps. Pour un voyage au bout de moi… Quand les ténèbres brouillent toutes les pistes. Quand ma boussole intérieure bat la chamade. Quand ma route s’enroule sur elle-même. Tu me montres, quelque part dans ma nuit, l’étoile inconnue que tu fais lever pour moi." (Lytta BASSET)

Père Paul BULYALUGO
Prêtre accompagnateur de la pastorale des jeunes 11-18 ans


Qui sommes nous ?

Un jour à Lisieux

le FRATernel

Scouts et Guides de France

Guides et Scouts d’Europe

Scouts Unitaires de France